Sélectionner une page

BIENVENUE DANS L'UNIVERS DE

Covid-19

Suite au Covid-19 les dates de Dopler sont suspendues et reprendront dès que possible.

Le Vinyle est Arrivé !

ARNAQUE À LA ROMANCE

Ce concept-album, chanté en français, est construit comme la bande originale d’un film qui n’existe pas. Il est inspiré des entretiens psychiatriques d’une femme dans les années soixante-dix, que nous appellerons Sofia Hertz.

Les aventures de Sofia, surnommée « Serial Noceuse », sont celles d’une femme lancée dans une virée érotique et criminelle à la suite d’un drame, vécu le jour de son mariage, qui lui vaudra d’être internée à vie.

DOPLER exhume son dossier pour en livrer toute sa complexité sensuelle et universelle à travers une fable égoïste et amoureuse.

Ces onze morceaux sont autant de tableaux aux touches électroniques, acoustiques et analogiques au service d’une histoire addictive. C’est le « We could be heroes » de David Bowie, c’est un film de gangsters à la « Bonnie and Clyde », une invitation à la folie et à l’irrévérence.

BIOGRAPHIE

L’histoire du groupe commence, elle aussi, comme un film : Quand William, à la suite de son emménagement dans une nouvelle maison, tombe sur des dossiers psychiatriques, il n’y accorde d’abord que peu d’intérêt. En effet, les trois musiciens, qui ne se nomment pas encore DOPLER, sont alors en création, et le projet sur lequel ils s’échinent ne parvient pas à les satisfaire pleinement. Ce n’est que plus tard, à l’occasion de sa pendaison de crémaillère, que William montre le dossier à Martin et Quentin. Dossier qui sera à l’origine du tournant artistique radical qu’adoptera le groupe pour « Arnaque à la romance », projet qu’ils signeront du nom de DOPLER – clin d’oeil au psychiatre qui rédigea les entretiens cinquante ans auparavant.

WILLIAM DEBOUT

MARTIN MERAND

QUENTIN VALLIER